Archives de l’auteur : F8TRT - Pascal

Mars 2022 : Examen radioamateur à Limoges

Dans le cadre de l’intégration de l’activité radioamateur dans les parcours étudiants, l’Université de Limoges, avec le soutien de l’Agence Nationale des Fréquences de Toulouse, organise un nouvel examen radioamateur décentralisé les 8 et 9 mars 2022, à la Faculté des Sciences et Techniques de Limoges – Laboratoire XLIM (123, Avenue Albert Thomas, 87000 LIMOGES)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est f4kln-1.png.

Outre les étudiants concernés, cet examen est ouvert à des candidats extérieurs à l’Université, sans contrainte d’appartenance à tel ou tel club/association.

Pour mémoire cet examen offre des temps de trajets plus avantageux aux candidats issus des départements de la Corrèze (19), la Creuse (23), l’Indre (36), le Cher (18), la Vienne (86), la Haute Vienne (87), la Charente (16), la Charente maritime (17), la Dordogne (24),les Deux Sèvres (79), le Loiret (45) et le Loir et Cher (41).

Les conditions de passage seront les même qu’au Service Régional de l’ANFR de Toulouse. Les dates plus précises seront connues courant septembre (fonction des dates d’examen et de stage).

Nous pouvons fournir des supports de cours au format pdf. Des séances de révisions/cours pourront être organisés en visio avec les candidats inscrits. La date limite d’inscription est fixée au 27 février 2022.

A noter : Un protocole sanitaire spécifique est en place pour protéger les candidats et les examinateurs. Aucun accompagnant n’est admis à l’intérieur de l’Université en dehors des candidats.

A noter 2 : Depuis octobre 2021, le passage de l’examen est désormais gratuit, et il est possible, sous réserve de places restantes suffisantes, de s’inscrire sur place.

Pour plus de renseignements ou s’inscrire, me contacter sur f1ujt_ii_qrq.fr (ou 06 81 23 12 76)

Enfin, n’oubliez pas de vous entrainer sur le site du REF : https://exam1.r-e-f.org/

Merci pour vos partages.

73 Sylvain F1UJT

Bande de 23 cm et RNSS

Bande de 23 cm et RNSS – Des compromis doivent être trouvés

Alors que nous entrons en 2022, les travaux de l’ITU-R et de la CEPT au sujet de la bande de 23 cm et de la coexistence avec les systèmes RNSS (GALILEO, COMPASS, GLONASS, GPS…) se poursuivront. Alors, où en sommes-nous, et où allons-nous ?

L’IARU a fourni des informations détaillées sur les applications de service amateur et amateur par satellite dans la bande 1240 – 1300 MHz ainsi que les caractéristiques opérationnelles et les données indiquant la densité des stations émettrices actives, et les périodes les plus occupées où celles-ci sont les plus susceptibles d’être opérationnelles. À l’aide de ces données, une administration de la CEPT a fourni un ensemble complet de prédictions de modèles de propagation pour divers scénarios d’exploitation amateurs sur un certain nombre d’hypothèses (incluant le fonctionnement par satellite et l’exploitation EME) qui prédisent une « zone interférée » dans laquelle une transmission amateur peut être reçue par un récepteur RNSS à des niveaux excédant un niveau de protection défini. Une autre administration membre de l’ITU-R a fourni un ensemble de prédictions plus réduit utilisant le même modèle. Le niveau reçu d’interférence que le RNSS peut tolérer (niveau de protection du récepteur) est basé sur les critères recommandés par l’ITU-R et dépend de la manière dont sont transmis les signaux interférents, à bande étroite ou à large bande.

Le modèle de propagation prédit qu’une zone interférée peut s’étendre sur plusieurs dizaines de km (selon le scénario) mais aux extrémités de la zone, la probabilité temporelle de dépasser le niveau de protection est très faible (1 %) et pour seulement 50 % des emplacements. Le modèle ne peut supposer qu’une transmission continue à pleine puissance.

De plus, une grande attention a été accordée à la documentation d’un cas d’interférence enregistré en Italie entre un répéteur italien dans la bande de 23 cm et des récepteurs GALILEO situés à proximité, au Centre commun de recherche de la Commission européenne à Ispra, où des travaux sont entrepris pour développer et tester les applications du système GALILEO. L’impact du trafic à travers ce répéteur très local (distant de 12,5 km) sur trois récepteurs GALILEO différents a été documenté. Ces travaux suggèrent que si la bande passante du récepteur RNSS peut jouer un rôle dans la coexistence, au‑delà, rien n’a été signalé qui pourrait aider à développer des critères de coexistence. Rien n’est rapporté sur le mode de défaillance des récepteurs au-delà de la dégradation sur C/N.

Ce cas est souvent cité comme la « preuve » qu’une interférence peut se produire.

À l’heure actuelle, les conclusions de ces travaux sont en cours d’élaboration (chez ITU-R et CEPT) et l’IARU continue à travailler pour veiller à ce que ces résultats soient mis dans un contexte réel afin de comprendre ce qu’ils impliquent pour une coexistence réussie.

Pratiquement n’importe où dans la bande, les transmissions amateur seront sur la fréquence des récepteurs RNSS d’un système ou d’un autre. Il est donc évident que tout récepteur RNSS sera ouvert à toute transmission amateur sur sa fréquence et les opérateurs amateurs n’ont aucun moyen de savoir où et quand un utilisateur du service RNSS est actif. Par conséquent, l’IARU a exprimé l’opinion que pour que des orientations sur la coexistence soient élaborées, certains compromis seront nécessaires.

Au fur et à mesure que nous avancerons dans les travaux en 2022, nous avons besoin que ces compromis deviennent visibles afin que la communauté amateur puisse savoir réagir d’une manière appropriée qui puisse permettre à notre ensemble diversifié d’applications de continuer à se développer tout en minimisant toute perturbation potentielle des services RNSS. Il est prévu que les points de vue internationaux sur les études de l’ITU-R doivent se stabiliser d’ici le milieu de cette année afin de respecter le calendrier des travaux préparatoires de la CMR-23. Ces avis proposeront probablement des mesures techniques et opérationnelles à appliquer aux services amateurs et amateurs par satellite qui pourraient être formalisées dans le Règlement des radiocommunications.

Tandis que les activités de l’étude tendent à tirer des conclusions, il est vital que les sociétés nationales collaborent avec leurs régulateurs nationaux des radioamateurs pour s’assurer qu’ils comprennent et entendent bien l’importance de cette bande pour la communauté des radioamateurs.

Source : IARU https://www.iaru-r1.org/2022/23cm-band-and-rnss-compromises-need-to-be-found/

Traduction : Guy F4API

TM0CR

L’Association Européenne de Collectionneurs de matériels Collins (CCAE) va activer l’indicatif TM0CR tous les samedis du 15 janvier au 23 avril 2022.
Le CCAE ce sont 660 membres passionnés par ces transceivers extraordinaires.
Plus d’informations sur http://www.ccae.info

Missions ALPHA Par l’APRA62 et son radio-club F4KLR

Pour la deuxième mission de Thomas Pesquet d’avril à novembre 2021, nous avions postulé auprès d’ARISS France pour réaliser un contact direct entre Thomas Pesquet et un établissement scolaire.
Tout au long de l’année 2020, nous avons mobilisé la ville de Wingles et trois établissements scolaires, l’école Les Platanes de Meurchin, le collège Léon Blum et le lycée Voltaire de Wingles. Tous porteurs d’une envie de réaliser ce contact, nous avons monté un dossier très complet. 24 établissements étaient en lice pour seulement 10 places.
Afin de relever ce défi, notre association l’APRA62 a créé son radio-club, qui porte l’indicatif F4KLR.
Malheureusement, nous avons appris début septembre que notre dossier n’était pas sélectionné. Nous étions très déçus pour les enfants, la ville et pour nous-mêmes, car cela a représenté beaucoup d’investissement et de temps passé.
Nous ne pouvions donc pas rester sur cet échec. Nous avons décidé de rebondir de plus belle et de montrer que même sans être sélectionnés, il était possible de vivre cette expérience et d’entendre la voix de Thomas Pesquet à bord de l’ISS.
Mais c’était sans compter sur la pandémie qui allait nous toucher et touche encore le monde entier. Beaucoup de contacts ont été basculés en télébridge. Quelle aurait été notre frustration et quelle déception de réaliser un contact en télébridge si nous avions été retenus !
De là est venue la volonté de faire découvrir au maximum la mission ALPHA aux scolaires de notre entourage. Le but était de retransmettre le plus grand nombre de contacts réalisés par Thomas Pesquet bien sûr, en fonction de nos disponibilités.
En parallèle, l’indicatif TM0ISS fut créé pour la mission ALPHA. Une double carte officielle validée par l’Agence Spatiale Européenne et le Centre National d’Études Spatiales fut créée afin de confirmer les contacts réalisés. Nous voulions, par cet indicatif spécial et cette carte, honorer Thomas Pesquet lors de sa mission ALPHA.

La première réception d’un contact a eu lieu avec 80 élèves de l’école Les Platanes de Meurchin le 31 mai 2021. Le radio-club F5KBD faisait le contact en télébridge.

Ce jour-là, 100 cartes QSL de TM0ISS ont été distribuées aux enfants de l’école.

La deuxième réception d’un contact a eu lieu dans une salle du collège Léon Blum de Wingles le 7 juin 2021. Le radio-club F4KLN faisait le contact en télébridge. Le Covid ne nous ayant pas permis de rassembler plusieurs classes, une seule était présente. Un dispositif a été mis en place afin de diffuser ce contact en direct dans l’ensemble des classes du collège. Plus de 500 élèves ont ainsi pu suivre l’évènement. Nous étions 50 en salle, accompagnés des médias dont France 3 Nord Pas-de-Calais. Le rectorat a ensuite diffusé l’évènement sur son site. 

A cette occasion, 600 cartes QSL de TM0ISS ont été distribuées aux collégiens. 

Lors de cette journée, un film a été réalisé par l’association ACTIO et diffusé le 26 juin à 14 h 30 sur le satellite commercial INTELSAT 1° W. Une première pour l’ensemble des radioamateurs ! Elle reste pour nous une belle façon de faire découvrir notre passion.

A la demande de la mairie de Carvin, nous avons réalisé la réception d’un contact à l’auditorium de l’Atelier Média le 13 octobre 2021. Le radio-club F5KEQ réalisait le contact en direct.

C’est dans une salle comble où se trouvaient 50 élèves de l’école Jules Verne accompagnés de leurs parents et des personnes de l’extérieur que nous avons réalisé notre dernière réception. Nous avons ressenti lors de la préparation une touche de nostalgie, car nous savions que c’était la dernière fois que nous faisions découvrir cette magie d’un contact direct entre Thomas Pesquet et des élèves avant son retour sur terre.

Sans avoir été retenus par l’ARISS, nous avons pris grand plaisir à faire découvrir notre passion et les échanges de notre astronaute Thomas Pesquet. Toutes les prestations réalisées resteront gravées à jamais dans nos mémoires et auront marqué l’association APRA62 et son radio-club F4KLR.

Nous tenons à remercier l’ensemble des membres de l’association qui nous suivent, ainsi que les acteurs extérieurs qui nous font confiance : écoles, collèges, lycée et mairies, ESA, le CNES et le REF National pour son soutien, ses parutions au sein de son journal mensuel et son bulletin F8REF.

73 de Philippe F4ICT et Laurent F4AHN.

https://apra-62.site123.me/

https://www.facebook.com/Apra62/

apra62@orange.fr

 

Quelques liens :

Reportage réception de Thomas Pesquet au collège Léon Blum de Wingles :

https://www.youtube.com/watch?v=TqdN-AFsLs8

https://www.youtube.com/watch?v=vHY3KPXsUzg

https://www.youtube.com/watch?v=R8hcChtxO54&t=19s

https://www.youtube.com/watch?v=FhMkRbebEyA&t=9s

Reportage ILTV Thomas Pesquet en direct à l’Atelier Média de Carvin :

https://www.youtube.com/watch?v=xgR3aWNctbA

 

Découverte de la radio au lycée Prytanée de La Flèche.

Le radio club F6KFI avait organisé en mars 2020 une activité radio-découverte pour les élèves du lycée Prytanée national militaire de la Flèche dans la Sarthe (cf. Radio-REF numéro 941).
Cette journée avait pour but de présenter l’histoire de la radio et du radioamateurisme, les principes de l’électromagnétisme, ainsi que les différentes facettes de l’activité radioamateur (Propagation, modes de transmission, expérimentations …).
Nous avions convenu d’organiser une seconde journée au sein du lycée Prytanée afin de toucher un plus large public et permettre aux élèves la pratique de nos activités.
C’est en septembre dernier qu’il a été décidé avec le Major Boucherie, cadre instructeur au lycée Prytanée, animateur de l’atelier Aéro-Radio, d’organiser cette journée le 13 novembre 2021 dans l’enceinte du quartier Gallieni.
L’indicatif spécial TM72PNM a été déposé à l’ANFR pour permettre l’ensemble des transmissions tout au long de la journée, et une affiche de promotion a été diffusée auprès des élèves.
Nous avons choisi de mettre en place trois stations HF, une station satellite QO100, deux ateliers découverte WSPR et APRS, et enfin un atelier initiation au trafic.
Les OM avaient également choisi d’apporter différents équipements permettant d’ouvrir les discussions sur différents sujets : système de recherche de balise, système de transmission, antennes en tous genres (Yagi, parabole…), système de géolocalisation APRS, émetteurs anciens.
Enfin, un stand du REF a été installé afin de pouvoir renseigner les jeunes sur nos activités et distribuer quelques goodies et anciens numéros de Radio-REF.

Les OM du 72 ayant participé à la réussite de cette journée sont Lionel F5HNQ, Nelly F4HHR, Jean-Michel F4EWP, Christine F4GDI, Jean Luc F1BJD, Phillipe F6CYZ, Hubert F4FIP, Didier F1PPH, Anthony F4GOH, Ghislain F4HGA.

Ghislain Ballester F4HGA.

Nouvelles sessions SSTV depuis l’ISS.

Les cosmonautes russes de la Station spatiale internationale (ISS) prévoient de transmettre des images de télévision à balayage lent sur 145,800 MHz FM en utilisant le mode SSTV PD-120.L’émission SSTV est planifiée le 1 & 2 décembre 2021 à partir de l’ISS
Les transmissions font partie de l’expérience SSTV de l’Institut d’aviation de Moscou (MAI-75) et seront effectuées depuis la station radio amateur RS0ISS dans le module de service russe de l’ISS (Zvezda) à l’aide d’un émetteur-récepteur Kenwood TM-D710.
  • 1er décembre 2021 (mercredi) de 12 h 10 GMT à 19 h 10 GMT.
  • 2 décembre 2021 (jeudi) de 11:40 GMT à 17:20 GMT.

Liens utiles
https://ariss-sstv.blogspot.com/
https://www.amsat.org/track/
https://site.amsat-f.org/satellites/station-spatiale-internationale-i-s-s/ariss/recevoir-la-sstv-avec-liss/