OM

  • DIVERS: Musée ARGOS - Le Portel
    par Unknown (RadioCommunications) le 14 avril 2024 à 17 h 52 min

    Une balade en boulonnais a été l'occasion de visiter le musée "Argos" consacré à la radio maritime et installé dans les anciens locaux de Boulogne Radio (FFB). A visiter absolument au regard du matériel présenté et des reconstitutions du poste de veille et de la cabine chalutier. J'avais prévu d'y passer tout au plus une heure mais les échanges passionnants ont occupé deux heures et demi.Parmi les beaux objets à voir: - toute une série de récepteurs Decca - avec des versions plus modernes - quelques codes de transmission destinés à masquer la teneur des communications avec l'armateur aux autres bateaux. Une promenade au Cap Blanc-Nez à la recherche de fossiles et de marcassite m'a permis de découvrir dans l'estran une munition - probablement du 8x57 - non percutée mais vidée par le travail de la mer, la balle ayant été retrouvée dans l'étui. L'usure du culot ne permet de lire les marquages pour une identification complète.

  • DIVERS: Impressions 3D
    par Unknown (RadioCommunications) le 12 avril 2024 à 17 h 02 min

    L'utilisation des sondes du petit analyseur logique est simplifiée si l'on dispose d'écarteurs permettant de bien séparer les fils de connexion. C'est ici que l'imprimante 3D confirme tout son intérêt en autorisant la conception et l'impression de tels accessoires en quelques dizaines de minutes. Dans la même logique, un support double face pour la binoculaire a été réalisé en PETG renforcé fibre de carbone.      

  • DIVERS: Réparation casque - fin
    par Unknown (RadioCommunications) le 28 mars 2024 à 20 h 54 min

    Ayant reçu les bobines de 5/100, j'ai pu attaquer le bobinage de 500 ohm du casque acheté dernièrement. Il va sans dire qu'un fil de ce diamètre est fragile et casse au premier changement de tension. J'ai utilisé une bobineuse à main avec un compteur, un adaptateur imprimé 3D pour maintenir la bobine et un freinage au doigt de la bobine de cuivre installée sur un axe perpendiculaire à celui de la bobineuse. Il aura fallu 3500 tours pour atteindre une résistance identique à celle de l'autre bobine quand mes calculs donnaient 4100 tours.Je m'étais posé, il y a quelques années, la question de re-bobiner quelques électroaimants de mes Sagem SPE5 HS que j'ai conservé au cas où. Je sais maintenant que cela est réalisable à la main, du moins en bobinage en vrac, donc sans spires jointives.

  • DIVERS: Approvisionnement d'un analyseur logique bas coût
    par Unknown (RadioCommunications) le 27 mars 2024 à 19 h 53 min

    Rencontrant quelques difficultés dans le dépannage de l'unité de pilotage du FS5000 et ne souhaitant pas - dans un premier temps - sortir mon bon vieil analyseur logique Tek1241, j'ai acheté un petit analyseur 24MHz 8 canaux. Ce type d'équipement permet tout juste d'échantillonner l'état de huit signaux sans réellement prendre en compte la nature de ceux-ci. Ainsi les seuils bas et haut sont ceux du composant Cypress utilisé. Cela devrait cependant être suffisant dans un premier temps mais les premiers tests.Je n'ai pu m'empêcher d'étudier le fonctionnement de ces modules, au pluriel car bien que basés sur le même principe et la même variation de micro-contrôleur, plusieurs fournisseurs ont intégrés des modifications: buffer d'entrée de type 245, sortie de l'horloge du micro, convertisseur analogique digital sur un ou deux canaux, ajout de 8 canaux supplémentaires ...Le principe est simple: les ports d'entrée du micro-contrôleur permettent de lire l'état d'autant de signaux qu'il y a de ports. Ces états sont lus à une cadence pré-déterminée puis transmis sur la liaison USB. Le logiciel sur l'ordinateur hôte effectue tout le travail de mise en forme et d'analyse. Une particularité géniale du microcontrôleur Cypress FX2, qui date des années 2000, est utilisée qui permet de charger le firmware en RAM depuis la liaison USB puis de l'exécuter . Extrait du datasheet du FX2Le logiciel permettant d'exploiter les données ainsi échantillonnées charge le firmware à chaque lancement et à chaque modification de certains paramètres, soit directement, soit par l'intermédiaire d'un driver. Ce dernier cas est celui utilisé par le logiciel PulseView et son driver 'fx2lafw' permettant de gérér la série Cypress FX2. Les sources du code 8051 téléchargé dans le Cypress sont disponibles ici.Quiconque souhaiterait développer son propre firmware pour cette série de microcontrôleur pourra s'appuyer sur la librairie FX2LIB conçue à cet effet et sur le remarquable compilateur SDCC.

  • DIVERS: Réparation casque
    par Unknown (RadioCommunications) le 24 mars 2024 à 10 h 40 min

    L'un des casques achetés dernièrement a l'une des bobines coupée. Après essai pour déterminer si cette coupure était localisable, il m'a fallu me rendre à l'évidence: un re-bobinage est nécessaire. Le diamètre du fil est difficilement déterminable en l'absence de palmer mais semble être inférieur au 1/10 de mm. Disposant de ce diamètre dans mes stocks - merci Jacques - j'ai tenté un premier bobinage après avoir réalisé un adaptateur à l'imprimante 3D. La bobine est en effet solidaire de son support de fixation.Après avoir rempli l'espace disponible - l'opération est bien plus simple que je ne l'imaginais - la résistance est mesurée bien trop faible: 120 ohm  là où l'original fait 520 ohm. Ne disposant de fil plus fin j'ai commandé du 5/100 qui devrait arriver dans la semaine.A suivre.

  • Fairchild: Plaquette de démonstration
    par Unknown (RadioCommunications) le 17 mars 2024 à 14 h 52 min

    Durant l'inventaire de mes tubes radio, j'ai mis au jour une plaquette cartonnée au logo de Fairchild contenant une puce sous blister raccordée à trois sorties marquée B, E et C. De toute évidence cette puce est un transistor lequel est connecté aux trois sorties par autant de fils d'or. Ces sorties sont rendues conductrices par l'intermédiaire d'une peinture noire. Je n'ai aucune idée de l'usage de cet intéressante pièce sauf à imaginer qu'elle permettait de qualifier un transistor avant achat.Cette puce vue à travers une binoculaire avec un grossissement de 16.Et avec un grossissement de 64x qui permet de distinguer la base du transistor.Le logo est ici celui de la société Fairchild dans sa toute première version. Il semble s'agir d'une construction de type Mesa ou Planar, peut-être un 2N696 apparût en 1958.... Dans tous les cas, une belle pièce d'histoire.

  • RI537: Fonctionnel
    par Unknown (RadioCommunications) le 16 mars 2024 à 19 h 43 min

    Le récepteur d'aviation Radio-Industrie R.I.537 est fonctionnel. Plusieurs essais ont été nécessaires avant d'arriver à le faire fonctionner. J'ai d'abord tenté de vérifier que la 6K7 oscillait comme il le faut en positionnant une sonde d'oscilloscope au plus près de la bobine. Et en effet, selon la position, apparaît un signal dont l'enveloppe est d'assez basse fréquence mais dont la porteuse semble de bien plus fréquence sans que je n'arrive à mesurer celle-ci. Le changement du tube 6K7V par une 6K7MG conduit à un signal plus propre mais pas encore continu. Je décide alors de fermer le boîtier celui-ci pouvant influencer le comportement de cette détection à réaction. Je raccorde un casque haute-impédance à la sortie qui me permet d'entendre un léger souffle et une porteuse modulée à 400Hz puis 1Khz en provenance de mon générateur. Le poste fonctionne mais sa sortie doit impérativement être raccordée sur un étage d'amplification à haute-impédance.Tests 6K7MG AM 1Khz sur 64, 54 et 44 MhzSon raccordement à un tel amplificateur permet de découvrir la sensibilité étonnante de ce récepteur avec ici 47µV via un raccordement direct sur l'étage d'entrée. Les tests montrent que les performances du tube 6K7V sont moindres - avec un accrochage léger - que celles du tube 6K7MG. Ceci est probablement dû au blindage utilisant une peinture conductrice sur la 6K7V.Tests 6K7V AM 1Khz et 400Hz sur 54 et 64 Mhz dans les mêmes conditions de niveauLe vernier est assez bien gradué puisque chaque division majeure vaut presque 1.5Mhz, ce qui permet de se repérer assez précisément.  L'étalonnage du mon récepteur avec la 6K7MG est le suivant:     Pos. °   MHz 180   36.5 135   48.5   90   41.5   45   58.5     0   65.0

  • Tests: Détecteur au carbure de silicium
    par Unknown (RadioCommunications) le 12 mars 2024 à 18 h 39 min

    En inventoriant mon stock de tubes, je suis tombé sur une petite boite glissée au milieu des autres et que je n'ai jamais remarquée. En fait de tube, il s'agit d'un détecteur commercialisé dans les années 1924 et utilisant les propriétés de semi-conducteur du carbure de silicium. L'objectif était ici de remplacer le délicat système constitué d'une pointe et d'un morceau de galène (sulfure de plomb) par un système dont le réglage était bien moins délicat et bien plus stable.Il m'est tout de suite venu à l'esprit de tester le comportement de ce détecteur au regard de celui d'une classique diode silicium sur mon testeur de transistors Tek577. Le résultat est surprenant sur le plan de la recherche du point de détection : celui apparaît immédiatement avec léger serrage du réglage et il ne bouge absolument pas même en tapotant sur le tube.  à gauche diode silicium, à droite détecteur carborundumLa courbe est tout aussi intéressante car bien moins abrupte que celle de la diode moderne dont la tension de jonction est de l'ordre de 0.6V. Une division horizontale vaut ici 0.5V et une division verticale représente un courant de 20µA. Il me faudrait continuer sur cette lancée pour tester les quelques détecteurs à galène que j'ai dans une vitrine puis jouer avec les propriétés étonnantes - résistance négative permettant de réaliser un oscillateur - de la 'zincite' dont je dois avoir quelques morceaux de lame.Quelques articles à lire à ce sujet:- museums victoria collections 'photo et description'- Scientific American 'Wireless Detector' 1911

  • Conf'QRP Rennes(35) 18 mai 2024
    par F4GBV (F4GBV) le 10 mars 2024 à 11 h 58 min

    https://ara35.fr/conf-qrp/

  • DIVERS: Casques et modules PRC
    par Unknown (RadioCommunications) le 10 mars 2024 à 8 h 04 min

    Le salon de Clermont sur Oise a été l'occasion de trouver deux casques haute-impédance qui pourraient aller sur les récepteurs MCR1 et MBLE le temps de trouver les casques originaux. L'un des deux est parfaitement fonctionnel, le second semble avoir une bobine coupée. J'ai aussi pu acheter des modules pour PRC8A, 9A et 10A de diverses origines - France, Allemagne et US - dont deux modules IF transistorisés. L'un des deux ira, s'il fonctionne, sur le récepteur R744 qui utilise certains de ces modules.

  • Satellite: Renforcement de la TRIAX
    par Unknown (RadioCommunications) le 7 mars 2024 à 20 h 19 min

    La parabole TD110 que j'ai installé dernièrement a une prise au vent assez importante et le support de la LNB a tendance à bouger latéralement. L'installation de deux bracons permet de stabiliser l'ensemble sans trop l'alourdir.  Les fixation sont imprimées 3D en PETG-CF donc un filament renforcé en fibres de carbone en s'appuyant sur un modèle réalisé maison. L'ensemble est peint avec un peinture zinguée. J'en ai profité pour réduire la luminosité de la gamelle avec un voile de cette peinture complété de touches de vert. Une forme de camouflage qui ne passe pas le contrôle 'WAF' (Woman Acceptance Factor).

  • Satellite: Positionneur version 2 - suite 4
    par Unknown (RadioCommunications) le 6 mars 2024 à 18 h 04 min

    Commencé en 2021, mon projet de positionneur Azimuth/Elevation à base de moteurs pas-à-pas n'avait guère avancé - hors la partie logicielle - faute de temps pour usiner les supports mais aussi dans l'éventuel approvisionnement d'une parabole de plus grand diamètre que la parabole actuelle de 1.6m. Durant ce temps, les drivers de puissance ont eux aussi évolué et les prix ont bien baissés. J'ai approvisionné deux drivers numériques DM556 destinés à remplacer les drivers analogiques TB6600. Bien entendu, les connexions se ressemblent mais ne sont pas compatibles car croisées pour la plupart.Un premier comparatif montre une différence importante dans le pilotage avec les mêmes paramètres en  faveur du stepper numérique. Je m'en doutais un peu mais c'est flagrant en pilotant chaque bloc avec un stepper différent.

  • RI537: Remise sous tension
    par Unknown (RadioCommunications) le 4 mars 2024 à 13 h 45 min

    Le récepteur d'aviation R.I. 537 est normalement alimenté via une génératrice rotative fournissant les 300V requis à travers un boitier de commande. Disposant d'une alimentation Ferisol CF201E capable de fournir cette tension ainsi que le 6.3v du chauffage , je me suis lancé dans la remise sous tension de cet équipement.Les premiers essais n'ont pas été concluant sur deux points: la tension grille du tube 954 est bien trop élevée dépassant les 100V pour une tension d'alimentation de 250V. Quand à la 6K7V, un bruit inquiétant se fait entendre lorsque le poste est déplacé.Mon testeur Metrix 310CTR a donc été ressorti pour l'occasion. Le tube 6K7V s'avère être parfaitement dans les spécifications.Il n'en va pas de même avec le test de la 954 - mon Metrix est équipé du support ad'hoc - pour lequel la combinaison est fausse dans le recueil et les paramètres erronés sur le logiciel Combix. La configuration est rapidement vérifiée et le tube testé ... bien en dessous de ses caractéristiques hélas avec 1mA en lieu et place des 2mA attendus. Et ceci sur les deux tubes VT120 en emballage d'origine.Cela ne devrait pas trop impacter le fonctionnement, cet étage accordé servant uniquement d'isolation de l'étage de la détectrice à réaction.

  • ALG103.3: Générateur à main
    par Unknown (RadioCommunications) le 3 mars 2024 à 20 h 33 min

    Les batteries ALI-116 utilisées par les manpacks TRC-340 et TRC-350 peuvent être chargées par l'intermédiaire du chargeur secteur ALT-101 mais aussi à l'aide d'une génératrice à main. Il est fort probable que cet équipement ait été en dotation auprès des forces spéciales, le TRC-340 ayant été, d'après ce que je sais, utilisé.Quelques génératrices de ce type sont apparues sur le marché ces dernières semaines ce qui m'a permis de compléter mes accessoires pour ces postes. Il n'est pas impossible que cette génératrice puisse charger mes packs rétrofités en lithium-ion. J'avais, il y a quelques années, déjà approvisionné une génératrice à main ALG-104 d'une taille plus raisonnable permettant de recharger les packs accumulateurs de la série TRC-532. Je cherche à ce propos la génératrice à main de l'ensemble TR-TG-2B si quelqu'un a cela dans ses tiroirs qu'il me fasse signe.

  • DIVERS: Horizontmuttër - Planche d'essai
    par Unknown (RadioCommunications) le 25 février 2024 à 20 h 23 min

    La planche d'essai du gyroscope maître est terminée. Une alimentation à découpage de très bonne facture - 24V / 15A - a été installée après un essai avec une alimentation 'made in china' qui n'a pas permis d'obtenir les 15A requis en pointe au démarrage. Alimentation pourtant annoncée pour 360W mais marquée 180W sur le PCB...Un afficheur indiquant la consommation et la tension d'alimentation a été intégré dans un boîtier imprimé en 3D. De la même manière, les trois interrupteurs et le galvanomètre ont été installés sur un petit pupitre lui aussi dessiné sur mesure et imprimé en 3D.  Ce 'démonstrateur' fonctionne parfaitement mais il va me falloir trouver les autres signaux présents sur le connecteur. A suivre.

  • DIVERS: Horizontmuttër - Premiers tests
    par Unknown (RadioCommunications) le 24 février 2024 à 11 h 47 min

    La récupération d'un équipement d'aviation, visiblement allemand et datant probablement de la seconde mondiale, m'a amené à me pencher sur son identification puis sur un éventuel redémarrage. Les indications L/R laissent entendre qu'il puisse s'agir d'une référence horizontale, un gyroscope très vraisemblablement.Son étiquette ne m'a guère aidé dans la recherche, celle-ci ayant été grattée,  hors le fait qu'il s'agit bien d'un élément de navigation fournissant une référence horizontale.A partir de ces quelques informations, j'ai réussi à retrouver ce matériel sur une vidéo de présentation de la collection de matériels de navigation détenue par Dieter Beikirch. Cette vidéo intitulée 'A brief history of Luftwaffe electronics - From radio to radar in the valve era' montre cet équipement en fonctionnement avec toutes les informations requises au chapitre 'HorizontMutter' à 58:22. Il m'a été ainsi possible d'identifier un second site sur lequel l'auteur montre la restauration en cours d'un système de pilote automatique.https://sites.ph9.com/RemcoCaspers617/en-GB/october-2020/blog_10038Puis de découvrir bien plus tard, ce même équipement dans un article d'Helwig Schmied publié sur ce même site, Helwig dont j'ai fait la connaissance il y a maintenant plusieurs années et que j'ai régulièrement rencontré sur le salon de Friedrichshaffen ... le monde est bien petit.Entre temps contacté, Remco - l'auteur du site Funksammler Militaria - m'a aimablement fourni le brochage minimal me permettant de redémarrer le système pour un simple test. Ne disposant pas de génératrice triphasée 36V/500Hz j'ai d'abord tenté d'utiliser mon alimentation maison 26V/400Hz. Sans aucun succès celle-ci n'étant pas assez puissante. Sur les conseils de Remco, j'ai recherché et trouvé en république tchèque un convertisseur Oemig 127-251B complet mais sans aucune indication de bon fonctionnement.Celui s'est avéré parfaitement fonctionnel après vérification des enroulements et graissage ... 80 ans après sa construction... Ici, le capot de protection n'est pas ré-installé. J'ai donc décidé de monter ces deux équipements sur une planche de test avec une alimentation 24V à découpage.Un galvanomètre à zéro central simule l'indicateur d'horizon, deux interrupteurs commandent l'un l'alimentation du convertisseur 24/36 lequel consomme 5A en régime établi et l'autre les servitudes. Le temps de mise en rotation stable du gyroscope est de l'ordre de 5mn. Il doit y avoir un signal dédié en sortie le connecteur que je n'ai pas encore identifié.J'installerai sous peu une alimentation à découpage dédiée, un voltamètre/ampèremètre moderne puis suivre la consommation et un pupitre portant les interrupteurs et le galvanomètre. Un beau démonstrateur ..

  • DIVERS: Modifications Ender 5 S1
    par Unknown (RadioCommunications) le 11 février 2024 à 18 h 41 min

    L'imprimante 3D Ender 5 S1 souffre d'un défaut de conception incompréhensible: le palpeur dit 'CR Touch' est positionné symétriquement à la tête sur l'axe X. De fait toute torsion de la barre de translation est amplifiée. Ce problème rend impossible le nivellement automatique et, dans certains cas de figure, conduit la tête à s'écraser dans le support. J'ai décidé de remédier à ce problème en utilisant la plaque de fixation faite pour la Ender 5. Un léger usinage est requis ainsi qu'une mise à la hauteur. Le palpeur désormais quasiment dans l'axe X de la tête d'impression - décalage de 5mm - sans qu'aucune modification n'ait  été effectuée sur les pièces originales. Un morceau de 'gcode' permet d'inscrire dans la mémoire de configuration les nouveaux paramètres.  G28 ; Zero  M406 ; No end filament detect  M851 X-44.0 Y-6.0 Z-2.0 ; CR Touch new position  M500 ; Save  G29 ; Auto levelling  M405 ; End filament enabled  M500 ; SaveDisposant d'un ruban LED RGB, d'un contrôleur et d'une alimentation ad'hoc, il m'a été possible d'ajouter un éclairage de la zone d'impression sans grande difficulté. L'alimentation et le contrôleur sont logés dans le boitier de gestion. Un câble à quatre conducteurs permet de ramener les tensions de contrôle sur deux connecteurs plats lesquels sont protégés par un manchon thermorétractable lui même collé sur le coté du profilé arrière. Il est ainsi possible de raccorder deux sources de lumière. La première source est constituée de deux bandes de trois leds collées sur la partie inférieure du guide d'air. Le câblage est réalisé avec du fil très fin et très souple. L'ensemble est renforcé par imprégnation avec du vernis spécial de protection des circuit imprimés. Le résultat est excellent même si l'éclairage est centré sur l'arrière de la pièce du fait de la forme des buses d'air. Je peux enfin bien voir la progression de l'impression, et cerise sur le gâteau commandé cet éclairage depuis mon smart-phone.  Il est fort probable que je rajoute un éclairage frontal d'ici peu..

  • [MAJ][AMR] Mise à jour de l’AMR (08/02/2024)
    par Fred F4EED/KI7QQP (f4eed – petit mémo V4) le 8 février 2024 à 18 h 20 min

    Hello, Petite mise à jour de mon Aide-Mémoire Radio. Quelques corrections, une ou deux nouvelles fiches ….. Si vous constatez des erreurs, des oublis, n’hésitez pas à me le faire savoir… De nouvelles fiches à faire ? Je vous ai…Read more ›

  • [Test][Antenne] test HamGeek HG-20A – Partie 2 test de réglage en intérieur
    par Fred F4EED/KI7QQP (f4eed – petit mémo V4) le 7 février 2024 à 8 h 47 min

    Pour ce second article, je pose comme ça les premiers essais de réglage de l’antenne, à l’intérieur de la maison. L’antenne est à environs un mètre de la porte-fenêtre. Les réglages peuvent être plus fin, je n’ai pas voulu passer…Read more ›

  • Qu’elle bande utiliser selon l’heure de la journée
    par Fred F4EED/KI7QQP (f4eed – petit mémo V4) le 6 février 2024 à 8 h 35 min

    On me redemande assez souvent quelle bande utiliser en fonction du moment de la journée, voici un bout de réponse… J’avais déjà écrit à ce sujet-là, en faisant suite à un article paru dans Mégahertz, en feuilletant Un ancien OTA…Read more ›

  • Satellite: Antenne SAT - TRIAX
    par Unknown (RadioCommunications) le 4 février 2024 à 16 h 33 min

    Une parabole TD110 Triax attendait depuis quelques temps dans le garage une installation pour tester les liaison sur QO-100. Ayant remis en marche le décodeur TBS-5925 afin d'étudier certains transpondeurs data, j'ai décidé de remplacer la 80cm montée sur le moteur H-H par cette parabole. Le réglage n'a pas été aussi évident qu'avec l'autre parabole mais j'ai rapidement pu prendre Thor en 0.7W puis NilSat en 7W et enfin Eutelsat en 10E. Le feed EUMETSAT est de nouveau actif avec une marge bruit allant de 3.7dB (16APSK 2/3) à 7.1dB (8PSK 3/5) sur le SR1.J'ai par ailleurs commandé du filament PETG chargé en fibres de carbone pour imprimer en 3D des fixations qui me permettront de rajouter deux bracons. Ceci afin de mieux solidariser le bras comme je l'avais fait sur l'autre parabole mais sans aucun perçage cette fois ci.Je voudrais essayer de prendre les feeds EUMETSAT à haut-débit ce qui nécessite une parabole de cette taille et un excellent pointage. A suivre.

  • [Test][Antenne] test de l’antenne boucle HamGeek HG-20A
    par Fred F4EED/KI7QQP (f4eed – petit mémo V4) le 3 février 2024 à 9 h 07 min

    il y a longtemps que je voulais tester une petite antenne loop, mais hélas ce genre d’antenne est souvent hors de prix. Passion-radio venant d’en mettre une, a un prix correct dans son catalogue, je me devais de la tester.Voici…Read more ›

  • DIVERS: Alimentation
    par Unknown (RadioCommunications) le 28 janvier 2024 à 14 h 50 min

    Un second bloc alimentation à découpage identique à celui utilisé pour alimenter mon R392/URR vient d'être doté de capots imprimés en 3D. Un premier prototype est réalisé qui est fonctionnel mais guère pratique pour le câblage sans compter une circulation d'air inexistante en face avant.Un second prototype de face avant prenant en compte ces contraintes a donc été dessiné. Le premier essai d'impression d'un volet avec axes imprimés n'a pas fonctionné correctement. Un volet a donc été réimprimé qui permet la fixation d'un axe réalisé avec un morceau de trombone. Le résultat est très satisfaisant tant pour la facilité de câblage que pour la circulation d'air. Je réimprimerai probablement une version définitive en PETG ou PLA.

  • Changement rétro-éclairage TV ue55ju6570u(xzf)
    par F4GBV (F4GBV) le 19 janvier 2024 à 12 h 49 min

    Un téléviseur 140cm qui partait à la poubelle car l'écran affichait en permanence 3 flashes lumineux fixes. - J'ai pensé qu'il s'agissait du rétro-éclairage. Après démontage, je constate qu'en effet 3 diffuseurs s'étaient décollés de leur LED. - La solution...

  • DIVERS: Alimentations Serveurs - Suite
    par Unknown (RadioCommunications) le 18 janvier 2024 à 14 h 51 min

    Les alimentations 12V de serveurs que j'ai récupérées peuvent être utilisées comme alimentation à usage général dans le shack encore faut-il pour cela protéger un minimum l'ensemble. L'imprimante 3D est pour cela mise à contribution.Deux essais ont été nécessaire pour définir idéalement le capot de protection de l'alimentation HP. Deux douilles 4mm sont installées sur le circuit imprimé et bien verrouillés par vissage puis soudage. Un mini interrupteur permet de démarrer l'alimentation.La tentative pour adapter de la même manière la seconde alimentation, une DELL, s'est soldée par un échec lors de l'installation des douilles. L'alimentation passe en défaut dès le démarrage quand elle fonctionnait encore avant le perçage du circuit-imprimé. Une observation attentive montre que le circuit imprimé utilise des couches intérieures bien visibles par les trous percés. Même après vérification qu'aucune bavure ne provoque de court-circuit, l'alimentation ne redémarre pas. A suivre.

  • R392/URR: Alimentation 27V
    par Unknown (RadioCommunications) le 11 janvier 2024 à 20 h 23 min

    Le récepteur R392/URR et son convertisseur FSK CV-278 consomment presque 5A sous 27V. J'ai été tenté de réaliser une alimentation linéaire classique avant de repartir sur l'idée de trouver une alimentation à découpage de très bonne qualité telle celle proposée d'occasion sur un site bien connu des radioamateurs.Ne trouvant pas de coffret style militaire dans mon stock - hors une boîte de transport de munition de l'armée française trop grande - j'ai opté pour la fabrication d'une protection réalisée à partir de circuit epoxy double face. Cette alimentation ventilée et entièrement fermée est protégée contre les court-circuits et convient parfaitement pour l'utilisation que j'en fais. Un second exemplaire sera utilisé pour piloter les moteurs pas à pas de mon nouveau positionneur qui attend les beaux jours pour être finalisé et installé.

  • DIVERS: Alimentations Serveurs
    par Unknown (RadioCommunications) le 10 janvier 2024 à 17 h 58 min

    Les alimentations à découpage de serveurs informatiques peuvent être mise à profit pour différents bricolages. Encore faut-il arriver à le démarrer. Plusieurs articles précisent comment le faire mais je n'ai trouvé la méthode pour deux alimentations, une DELL et une HP. Il est probable que j'utiliserai l'imprimante 3D pour encapsuler ces alimentations, a minima du coté des connexions, voir y ajouter un interrupteur pour piloter le démarrage.Alimentation DELL E750E-S1: 750W 12.2V - 61AAlimentation HP HSTNS-PL41: 900W 12.2V - 66AJ'espère arriver à trouver plus de données sur les signaux de commande car ces alimentations embarquent en  général une télémétrie I2C permettant de disposer d'informations intéressantes sur leur état: consommation, tension, température ... Il est aussi fort probable que je modifie la tension de sortie pour atteindre les 13.8V utilisés par nos équipements radio.

  • R744B/PRR: Intégration d'une alimentation
    par Unknown (RadioCommunications) le 2 janvier 2024 à 18 h 39 min

    Le récepteur R744B/PRR peut aussi bien être alimenté par deux batteries spéciales logées dans deux compartiments que par une alimentation extérieure. Ne disposant ni des batteries ni des couvercles des compartiments, Les couvercles ont été remplacés par des caches réalisés en impression 3D/J'ai décidé d'intégrer une alimentation à découpage dans l'un des compartiments afin d'éviter d'avoir à sortir une alimentation externe pour jouer avec ce récepteur.Un test préalable m'a confirmé que l'alimentation choisie ne générait pas de bruit dans le récepteur. Il faut noter que le compartiment est métallique et entièrement fermé mais aussi que cette alimentation alimente un convertisseur très correctement filtré.Un connecteur d'alimentation ainsi qu'un interrupteur sont fixé sur le couvercle. J'avoue avoir eu la flegme de modifier mon modèle pour y intégrer les encastrements nécessaires. J'ai donc eu recours à la lime. A noter: un isolant (non visible ici) est fixé sur le boitier pour éviter tout risque de contact avec l'interrupteur.L'ensemble présente plutôt bien hors peut-être la couleur du filament.

  • MCR1: Test de la version originale
    par Unknown (RadioCommunications) le 1 janvier 2024 à 10 h 13 min

    La remise sous tension du MCR1 n'a posée aucun gros problème hors un manque de sensibilité aux extrémités des gammes et avec les blocs en haut de bande. Le replacement des condensateurs et de certaines résistances totalement hors tolérance permettrait de résoudre le problème mais en dénaturant complètement cette pièce historique. Une station de broadcast a pu être reçue dans la même configuration de test de la version MBLE. L'alimentation est assurée par le bloc de fabrication 'maison' qui vient d'être mis en coffret.

  • MCR1: Test de la version MBLE
    par Unknown (RadioCommunications) le 28 décembre 2023 à 9 h 30 min

    La remise sous tension du MCR1 version MBLE s'est passée sans grande difficulté hors le remplacement d'un condensateur de filtrage pourtant testé bon au pont LCR sous 20V. De fait, après la mise sous tension la surveillance le courant anodique a très rapidement augmenté. Le condensateur, daté de 1951, a été simplement déconnecté et une version plus récente a été mise en place.Ne disposant pas du casque original de 120 ohm, un haut-parleur de 600 ohm a été utilisé. Une antenne constituée d'un long fil a été connectée. La recherche d'une station sur la bande des 7MHz n'est pas chose aisée avec un récepteur à réaction mais une station de broadcast a pu être reçue.La réception de la méteo de Hamburg sur 10.100MHz est excellente. L'alimentation est ici assurée par le bloc de fabrication 'maison' qui va rapidement être mis en coffret.