Archives de catégorie : IARU

IARU HF Championship 9 & 10 juillet 2022

Comme chaque année, une équipe française représentant l’association nationale REF (Réseau des Emetteurs Français), participera à l’IARU HF Championship les 9 et 10 juillet 2022 sous l’indicatif TM0HQ.

Ce concours est un peu notre championnat du monde des concours HF internationaux. Soutenez l’équipe de France en contactant TM0HQ,et participez au sprint individuel depuis votre station ou votre radio-club (c’est une bonne occasion de se retrouver). Contactez sur une ou plusieurs bandes l’équipe de France TM0HQ :  les « bleus » comptent sur vous !  Vous trouverez les derniers signalements de TM0HQ sur la page liveinfo : http://tm0hq.r-e-f.org/?page_id=1804
Avec nos amitiés et remerciements, pour l’équipe TM0HQ, Jean -Louis F5DJL et Noël F6BGC http://tm0hq.r-e-f.org/

IARU R1 – HAMChallenge

Chers tous,

Nous sommes heureux d’ouvrir le premier appel « HamChallenge » : la région 1 de l’IARU accueille des idées révolutionnaires qui pourraient conduire plus de radioamateurs à être licenciés.

L’appel est organisé en trois parties :

  • Jusqu’au 31 mai : nous accueillons les propositions de projets,
  • Le 10 juin, la Région 1 de l’IARU présélectionnera les meilleures idées et informera les équipes proposantes en leur demandant de préparer un projet plus détaillé,
  • Le 25 juin, lors de HamRadio 2022, les meilleurs projets seront récompensés.

Vous trouverez tous les détails sur le site de l’IARU R1 : https://www.iaru-r1.org/2022/we-want-your-ideas-to-change-us-join-now-the-very-first-hamchallenge/

Un chèque de 500 euros et le financement du projet proposé par l’IARU récompensera la meilleure idée…

Veuillez diffuser cette annonce à grande échelle auprès de vos clubs et associations.

Sincères salutations

Sylvain AZARIAN – F4GKR

IARU Region 1 President

2A rue du Tour de la Ferme

78125 ORCEMONT FRANCE

TM97WARD

Depuis plusieurs années, le REF célèbre la Journée Mondiale des Radioamateurs ( WARD World Amateur Radio Day) qui a lieu le 18 Avril . Cette année encore et comme beaucoup d’associations nationales, le REF activera pour cet événement l’indicatif spécial TM97WARD entre le 16 et le 25 Avril 2022.
Notez bien qu’il ne s’agit pas d’un concours mais de partager un moment en commun en occupant nos bandes .

Venez rejoindre nos opérateurs sur l’air, ils seront présents sur toutes les bandes et tous les modes …et même sur QO 100 !

https://www.qrz.com/db/TM97WARD

TM97WARD, Journée mondiale des radioamateurs : le 18 avril 2022

Comme l’an dernier, le REF a prévu de célébrer le WARD (World Amateur Radio Day) en activant l’indicatif spécial TM97WARD du 16 au 25 avril 2022.Les opérateurs volontaires pour participer à cette animation mondiale doivent se manifester avant le 15 mars en adressant un mail avec leurs coordonnées (Indicatif, Nom, Prénom, Locator, Département) à indicatifs-speciaux@r-e-f.org Ils recevront un accusé de réception qui confirmera leur inscription et en précisera les modalités. Seules les 30 premières demandes seront prises en considération. Pendant la période d’activation, une page Web dédiée au planning d’utilisation de cet indicatif sera mise à la disposition des opérateurs, qui auront pour obligation de fournir leurs logs, et le REF se chargera de l’impression et de l’envoi des QSL. En étant encore plus présents que l’an dernier sur toutes nos bandes, les opérateurs du REF afficheront ainsi le dynamisme de notre pays au sein de la communauté radioamateur internationale. C’est aussi un moyen efficace de faire parler de nous auprès du public et des médias.

TM96WARD – F6KOP

Bande de 23 cm et RNSS

Bande de 23 cm et RNSS – Des compromis doivent être trouvés

Alors que nous entrons en 2022, les travaux de l’ITU-R et de la CEPT au sujet de la bande de 23 cm et de la coexistence avec les systèmes RNSS (GALILEO, COMPASS, GLONASS, GPS…) se poursuivront. Alors, où en sommes-nous, et où allons-nous ?

L’IARU a fourni des informations détaillées sur les applications de service amateur et amateur par satellite dans la bande 1240 – 1300 MHz ainsi que les caractéristiques opérationnelles et les données indiquant la densité des stations émettrices actives, et les périodes les plus occupées où celles-ci sont les plus susceptibles d’être opérationnelles. À l’aide de ces données, une administration de la CEPT a fourni un ensemble complet de prédictions de modèles de propagation pour divers scénarios d’exploitation amateurs sur un certain nombre d’hypothèses (incluant le fonctionnement par satellite et l’exploitation EME) qui prédisent une « zone interférée » dans laquelle une transmission amateur peut être reçue par un récepteur RNSS à des niveaux excédant un niveau de protection défini. Une autre administration membre de l’ITU-R a fourni un ensemble de prédictions plus réduit utilisant le même modèle. Le niveau reçu d’interférence que le RNSS peut tolérer (niveau de protection du récepteur) est basé sur les critères recommandés par l’ITU-R et dépend de la manière dont sont transmis les signaux interférents, à bande étroite ou à large bande.

Le modèle de propagation prédit qu’une zone interférée peut s’étendre sur plusieurs dizaines de km (selon le scénario) mais aux extrémités de la zone, la probabilité temporelle de dépasser le niveau de protection est très faible (1 %) et pour seulement 50 % des emplacements. Le modèle ne peut supposer qu’une transmission continue à pleine puissance.

De plus, une grande attention a été accordée à la documentation d’un cas d’interférence enregistré en Italie entre un répéteur italien dans la bande de 23 cm et des récepteurs GALILEO situés à proximité, au Centre commun de recherche de la Commission européenne à Ispra, où des travaux sont entrepris pour développer et tester les applications du système GALILEO. L’impact du trafic à travers ce répéteur très local (distant de 12,5 km) sur trois récepteurs GALILEO différents a été documenté. Ces travaux suggèrent que si la bande passante du récepteur RNSS peut jouer un rôle dans la coexistence, au‑delà, rien n’a été signalé qui pourrait aider à développer des critères de coexistence. Rien n’est rapporté sur le mode de défaillance des récepteurs au-delà de la dégradation sur C/N.

Ce cas est souvent cité comme la « preuve » qu’une interférence peut se produire.

À l’heure actuelle, les conclusions de ces travaux sont en cours d’élaboration (chez ITU-R et CEPT) et l’IARU continue à travailler pour veiller à ce que ces résultats soient mis dans un contexte réel afin de comprendre ce qu’ils impliquent pour une coexistence réussie.

Pratiquement n’importe où dans la bande, les transmissions amateur seront sur la fréquence des récepteurs RNSS d’un système ou d’un autre. Il est donc évident que tout récepteur RNSS sera ouvert à toute transmission amateur sur sa fréquence et les opérateurs amateurs n’ont aucun moyen de savoir où et quand un utilisateur du service RNSS est actif. Par conséquent, l’IARU a exprimé l’opinion que pour que des orientations sur la coexistence soient élaborées, certains compromis seront nécessaires.

Au fur et à mesure que nous avancerons dans les travaux en 2022, nous avons besoin que ces compromis deviennent visibles afin que la communauté amateur puisse savoir réagir d’une manière appropriée qui puisse permettre à notre ensemble diversifié d’applications de continuer à se développer tout en minimisant toute perturbation potentielle des services RNSS. Il est prévu que les points de vue internationaux sur les études de l’ITU-R doivent se stabiliser d’ici le milieu de cette année afin de respecter le calendrier des travaux préparatoires de la CMR-23. Ces avis proposeront probablement des mesures techniques et opérationnelles à appliquer aux services amateurs et amateurs par satellite qui pourraient être formalisées dans le Règlement des radiocommunications.

Tandis que les activités de l’étude tendent à tirer des conclusions, il est vital que les sociétés nationales collaborent avec leurs régulateurs nationaux des radioamateurs pour s’assurer qu’ils comprennent et entendent bien l’importance de cette bande pour la communauté des radioamateurs.

Source : IARU https://www.iaru-r1.org/2022/23cm-band-and-rnss-compromises-need-to-be-found/

Traduction : Guy F4API

Rendez-vous sur l’air et sur toutes nos bandes …… !

Du 17 au 25 avril, retrouvez les opérateurs de l’indicatif spécial TM96WARD, sur toutes nos bandes HF, VHF, UHF mais aussi sur QO100 !
La journée international des radioamateurs est fixée comme chaque année au 18 Avril mais le REF propose ce indicatif spécial sur une durée plus longue pour optimiser vos chances de contact en fonction de votre disponibilité.
Une carte QSL spéciale éditée par le REF sera adressée à tous les contacts.

La bande de 23 cm sous les projecteurs des régulateurs !

sur le site de l’ IARU, le Président « IARU Region 1 Spectrum Affairs », Barry Lewis G4SJH, a rendu compte de la réunion du ITU‑R Working Party 4C (WP4C) qui s’est tenue du 15 au 19 février 2021 pour discuter de l’allocation des fréquences radioamateurs à 1240-1300 MHz : (https://www.iaru-r1.org/2021/23cm-band-in-the-spotlight-with-regulators/ )

« Pendant cette semaine, les travaux préparatoires pour le point 9.1b de l’ordre du jour de la CMR-23 se sont poursuivis au sein du groupe de travail 4C (WP4C) de l’UIT-R. Le point à l’ordre du jour de la CMR a lancé des études techniques sur la coexistence entre le service de radionavigation par satellite (RNSS) et les services d’amateur dans la bande 23cm. Comme d’habitude, l’IARU a participé à la réunion et a fourni des informations clés sur les activités des amateurs dans cette importante bande micro-onde. Ces informations sont essentielles pour garantir que les services d’amateurs soient représentés de manière réaliste dans les études à mesure qu’elles progressent.
Il reste essentiel que les communautés nationales d’amateurs présentent leurs points de vue sur l’importance de cette bande à leurs régulateurs nationaux de manière consolidée et cohérente.
Pour ce faire, l’IARU-R1 élabore des documents de référence auxquels les sociétés membres peuvent se référer lorsqu’elles abordent le sujet avec leur régulateur national.
Le travail sur ce sujet se poursuivra tout au long de l’année et au-delà, tant au sein de l’UIT-R que dans les organisations régionales de télécommunications. L’IARU s’engage à faire en sorte que chaque organisation comprenne la position des amateurs sur cette importante bande de fréquences micro-ondes.
»
Le Président « IARU Region 1 Spectrum Affairs »,
Barry Lewis G4SJH

https://www.iaru-r1.org/wrc-23-page/wrc-23-agenda-item-9-1b/

Conférence générale de l’IARU région 1

Initialement prévue à Novi Sad, en Serbie, la conférence s’est déroulée en téléconférence du 11 au 16 octobre 2020.

Profitant de l’accès en ligne, plus de 200 délégués et observateurs se sont inscrits dans près de 50 sociétés nationales. La représentation française était constituée de Philippe F6ETI, Jacques F6BEE et Jean-Louis F5DJL, assisté de F4GKR Sylvain dans son rôle IARU.
Près de 90 articles étaient prévus pour discussion.

Les documents résultant de la conférence seront diffusés à l’issue de la téléconférence

Plus de détails sur le site du REF ?

Décision Attribution 50Mhz – CMR 2019

Une décision importante  de la Conférence Mondiale Radio 2019 actuellement à Charm el-Cheikh, Égypte  WRC-19 concernant l’ attribution 50Mhz  en Région 1 .

Un grand merci à toute l’ équipe  qui a permis ce résultat positif.