Archives de catégorie : Satellite

Rencontre Spatial Radioamateur 7 et 8 mai 2022 :

L’AMSAT-Francophone organise dans le cadre de son assemblée générale, la cinquième rencontre spatiale radioamateur les 7 et 8 mai 2022 .
Les deux jours ont pour objectifs de réunir à la fois les utilisateurs des satellites radioamateurs et les concepteurs de ceux-ci (radioamateurs, étudiants, universitaire.) afin de partager et échanger sur leur passion et leur projet.

Cette année, cet événement revient en présentiel au sein du hackerspace Electrolab à Nanterre.

Durant ces journées :
• 19 conférences seront présentées
• 3 créneaux de non-conférence sont réservé
• Plusieurs démonstrations prévues (station sol, cubesatSim, …)
• Un Atelier à faire soi-même pour une
antenne eagbeater

Les conférences et animations sont en français
Nous serions ravis de vous revoir parmi nous !
L’agenda est disponible via le lien : Agenda
Réservez via le lien : Réservation en ligne

Si vous ne pouvez pas venir, les conférences seront retransmises sur QO100 & sur la chaîne Twitch 

Plus d’info sur le site : https://site.amsat-f.org/

Christophe Mercier
Président AMSAT-Francophone
https://www.amsat-f.org

Bande de 23 cm et RNSS

Bande de 23 cm et RNSS – Des compromis doivent être trouvés

Alors que nous entrons en 2022, les travaux de l’ITU-R et de la CEPT au sujet de la bande de 23 cm et de la coexistence avec les systèmes RNSS (GALILEO, COMPASS, GLONASS, GPS…) se poursuivront. Alors, où en sommes-nous, et où allons-nous ?

L’IARU a fourni des informations détaillées sur les applications de service amateur et amateur par satellite dans la bande 1240 – 1300 MHz ainsi que les caractéristiques opérationnelles et les données indiquant la densité des stations émettrices actives, et les périodes les plus occupées où celles-ci sont les plus susceptibles d’être opérationnelles. À l’aide de ces données, une administration de la CEPT a fourni un ensemble complet de prédictions de modèles de propagation pour divers scénarios d’exploitation amateurs sur un certain nombre d’hypothèses (incluant le fonctionnement par satellite et l’exploitation EME) qui prédisent une « zone interférée » dans laquelle une transmission amateur peut être reçue par un récepteur RNSS à des niveaux excédant un niveau de protection défini. Une autre administration membre de l’ITU-R a fourni un ensemble de prédictions plus réduit utilisant le même modèle. Le niveau reçu d’interférence que le RNSS peut tolérer (niveau de protection du récepteur) est basé sur les critères recommandés par l’ITU-R et dépend de la manière dont sont transmis les signaux interférents, à bande étroite ou à large bande.

Le modèle de propagation prédit qu’une zone interférée peut s’étendre sur plusieurs dizaines de km (selon le scénario) mais aux extrémités de la zone, la probabilité temporelle de dépasser le niveau de protection est très faible (1 %) et pour seulement 50 % des emplacements. Le modèle ne peut supposer qu’une transmission continue à pleine puissance.

De plus, une grande attention a été accordée à la documentation d’un cas d’interférence enregistré en Italie entre un répéteur italien dans la bande de 23 cm et des récepteurs GALILEO situés à proximité, au Centre commun de recherche de la Commission européenne à Ispra, où des travaux sont entrepris pour développer et tester les applications du système GALILEO. L’impact du trafic à travers ce répéteur très local (distant de 12,5 km) sur trois récepteurs GALILEO différents a été documenté. Ces travaux suggèrent que si la bande passante du récepteur RNSS peut jouer un rôle dans la coexistence, au‑delà, rien n’a été signalé qui pourrait aider à développer des critères de coexistence. Rien n’est rapporté sur le mode de défaillance des récepteurs au-delà de la dégradation sur C/N.

Ce cas est souvent cité comme la « preuve » qu’une interférence peut se produire.

À l’heure actuelle, les conclusions de ces travaux sont en cours d’élaboration (chez ITU-R et CEPT) et l’IARU continue à travailler pour veiller à ce que ces résultats soient mis dans un contexte réel afin de comprendre ce qu’ils impliquent pour une coexistence réussie.

Pratiquement n’importe où dans la bande, les transmissions amateur seront sur la fréquence des récepteurs RNSS d’un système ou d’un autre. Il est donc évident que tout récepteur RNSS sera ouvert à toute transmission amateur sur sa fréquence et les opérateurs amateurs n’ont aucun moyen de savoir où et quand un utilisateur du service RNSS est actif. Par conséquent, l’IARU a exprimé l’opinion que pour que des orientations sur la coexistence soient élaborées, certains compromis seront nécessaires.

Au fur et à mesure que nous avancerons dans les travaux en 2022, nous avons besoin que ces compromis deviennent visibles afin que la communauté amateur puisse savoir réagir d’une manière appropriée qui puisse permettre à notre ensemble diversifié d’applications de continuer à se développer tout en minimisant toute perturbation potentielle des services RNSS. Il est prévu que les points de vue internationaux sur les études de l’ITU-R doivent se stabiliser d’ici le milieu de cette année afin de respecter le calendrier des travaux préparatoires de la CMR-23. Ces avis proposeront probablement des mesures techniques et opérationnelles à appliquer aux services amateurs et amateurs par satellite qui pourraient être formalisées dans le Règlement des radiocommunications.

Tandis que les activités de l’étude tendent à tirer des conclusions, il est vital que les sociétés nationales collaborent avec leurs régulateurs nationaux des radioamateurs pour s’assurer qu’ils comprennent et entendent bien l’importance de cette bande pour la communauté des radioamateurs.

Source : IARU https://www.iaru-r1.org/2022/23cm-band-and-rnss-compromises-need-to-be-found/

Traduction : Guy F4API

Passer l’examen radioamateur à HamExpo2019 ?

Cette année encore, il sera possible de passer l’examen visant à l’obtention du certificat HAREC des services d’amateur lors du salon HamExpo2019 le samedi 12 octobre 2019 au Mans.
Le REF assume la logistique de cette session mais c’est bien l’ANFR qui fera passer l’examen sur place comme dans tous les centres d’examens nationaux.

Si vous avez prévu de passer cette année votre licence mais que vous reculez devant les difficultés pratiques d’un examen en semaine dans un centre éloigné de votre domicile, alors profitez de cette occasion pour venir le passer dans une ambiance entièrement radioamateur.

Ces sessions sont ouvertes à tous, membres et non membres du REF, dans la limite de 30 inscriptions possibles, une limite souhaitée par l’ ANFR pour des raisons pratiques d’organisation.

Afin de maximiser le taux de réussite, il est indispensable que tout candidat qui souhaite s’inscrire se soit entrainé et ait réussi au préalable les tests mis à sa disposition https://exam1.r-e-f.org

La session débutera à 10 heures et se terminera au plus tard à 18 heures avec les derniers candidats.

Renseignements pratiques : hamexpo2019.r-e-f.org

Formulaire d’inscription en ligne : https://examens.r-e-f.org/

HamExpo 2019 ….dès maintenant !

Le 12 Octobre 2019 se tiendra la troisième édition de notre SALON HAMEXPO au Mans. Celui-ci est devenu le salon majeur de notre communauté radioamateur française et l’occasion pour tous d’ échanger dans une ambiance conviviale, de rencontrer les acteurs associatifs et les partenaires commerciaux présents lors du salon . C’est aussi l’occasion de partager nos expériences et projets, de découvrir les multiples facettes de notre activité avec cette année un focus particulier sur le premier satellite géostationnaire amateur QO-100.

Vous trouverez sur le site du Salon tous les détails afin de vous inscrire en ligne et ainsi faciliter votre entrée au salon, mais aussi de réserver vos repas et éventuellement vous  inscrire à l’ examen ANFR ou au Hackathon2019

Tous les renseignements sur : http://hamexpo2019.r-e-f.org

Réservez donc des maintenant cette date du 12 Octobre 2019 !

Nous espérons bien sûr avoir le plaisir de vous rencontrer toujours plus nombreux au Mans !

A l’écoute de l’espace ….

Les Radioamateurs de Haute-Savoie REF-74 et le Radio-Club F8KCF / MJC Annemasse organisent  le samedi 16 Mars 2019  à  Annemasse la troisième journée technique .

Cette journée a pour objectif d’informer, de réunir, de partager autour du thème: la radioélectricité et l’ espace .  Ce sera aussi l’ occasion d’ échanger de façon informelle sur tous les aspects de notre  passion.

Au programme : des conférences, des moments de discussion et de convivialité (repas sur place), du partage d’expérience, des démonstrations.

Présentation Picsat/Pictalk en video

Le Samedi 24 Février 2018, AMSAT-Francophone organisait une journée spatiale à l’Electrolab de Nanterre (92).
Deux représentants de l’équipe PicSat, Mathias Nowak (F4HZG) et Sylvain Azarian (F4GKR) ont effectué une présentation du projet Picsat dans son ensemble et une démonstration du programme Pictalk au moment précis où le satellite survolait la zone.
Le programme Pictalk permet aux radioamateurs du monde entier de recevoir et décoder la télémétrie du satellite pour la redistribuer via internet au serveur mis en place à l’Observatoire de Meudon . C’est à cet endroit qu’est installée la station sol.

Grâce aux radioamateurs, l’équipe projet n’est ainsi pas obligée d’attendre le passage du satellite pour avoir des infos sur son état de fonctionnement. Cette présentation permet de juger du rôle primordial des radioamateurs dans la gestion de ce projet scientifique.
Présentation à voir sur REF-INFO TV !

Picsat : Communiqué de presse du CNRS

Le CNRS vient de publier un communiqué de Presse qui fait état de l’implication du REF dans le projet Picsat  ( Télécharger le communiqué de presse en pdf ? )

Le lancement de Picsat est maintenant officialisé par l’ISRO en charge de cette mission.

Vous pourrez en savoir  un peu plus sur les exoplanètes en video (sous titrée VF) ou en lisant l’article du CNRS.

La communication avec Picsat concernera les radioamateurs comme vous pouvez le découvrir grâce à la vidéo de F4GKR sur la chaine REF-Info TV

N’oubliez pas de mettre votre réveil vendredi matin à 4h30 (heure de Paris) pour suivre le lancement de Picsat en live !